Avant de rejoindre le cabinet, Maxime de Guillenchmidt, associé et managing partner, a exercé pendant près de dix ans au sein des départements Litigation et Media des cabinets Latham & Watkins puis Winston & Strawn.

Ses clients apprécient sa disponibilité et sa créativité lorsqu’il s’agit de trouver des solutions dans des litiges complexes, qu’elles soient juridiques, économiques ou même parfois politiques.

Il participe activement aux activités de la France China Foundation, qui l’a intégré à la promotion 2018/2019 des Young Leaders.

Maxime de Guillenchmidt est membre actif de LAWASIA, de l’IBA, et de l’Association Franco-Chinoise pour le Droit Économique et du Comité d’Echanges Franco-Chinois (CCI Paris). Il est également membre de l’Académie des Juristes Tarnais.

Distingué dans la catégorie Regulation par Best Lawyers 2021 – Les Echos, il est également référencé dans la catégorie « Forte Notoriété » du classement des Acteurs publics – Secteurs régulés (regulatory) par LEADERS LEAGUE (Décideurs). Il a reçu le Trophée de Bronze 2020 dans la catégorie « Contentieux commercial », décerné par Le Monde du Droit en partenariat avec l’Association Française des Juristes d’Entreprise (AFJE) et son équipe est classée parmi les meilleurs dans la catégorie contentieux commercial par Le Point-Statista en 2020.

Principaux domaines d'intervention

  • Contentieux commercial et stratégique
Maxime de Guillenchmidt assiste ses clients français et internationaux dans le cadre de litiges industriels ou commerciaux, notamment dans le cadre d’actes de concurrence déloyale, de rupture de relations commerciales, de contentieux de haut de bilan et, plus généralement, dans des contentieux complexes impliquant également une réponse pénale, médiatique et/ou politique.
Avant l’étape contentieuse et pour tenter de l’éviter, Maxime intervient également au stade de l’organisation de leurs relations commerciales avec leurs clients, fournisseurs et concurrents.
  • Secteurs règlementés et concurrence
Maxime de Guillenchmidt accompagne les entreprises dans le décryptage de la règlementation. Il définit avec elles les stratégies précontentieuses et contentieuses afin de lever les entraves législatives et réglementaires à leurs activités économiques, tout en s’assurant que le respect de la règlementation ne devienne pas un désavantage concurrentiel. Il coordonne également la réponse pénale à ces questions.
  • Droits des sociétés et gouvernance d’entreprise
Maxime de Guillenchmidt conseille les investisseurs dans le cadre de la structuration de leurs relations d’actionnaires et de dirigeants ainsi que dans l’organisation de la sortie du capital dans un cadre protecteur.

Formation

  • LL.M European Business Law, University College of London
  • DESS contentieux national, communautaire et international, Université Paris Descartes

Enseignement

  • Ancien chargé de conférences de méthode en procédure civile, Université Paris Ouest – Nanterre

Langues

  • Anglais